Accompagner l’estime de soi

J’aimerais vous faire partager les valeurs qui me sont propres, en tant que professionnel de la petite enfance mais aussi en tant que femme. Car selon moi, les deux sont étroitement liées. Je travail avec « l’humain ». Ainsi nous devons prendre en compte dans ce métier : notre vécu, notre personnalité ainsi que celles des autres : professionnelles, parents, enfants. Ce qui peut-être relativement « difficile » par moment…

11918331-un-pissenlit-soufflant-les-graines-dans-le-vent

Selon moi, l’adulte en devenir se construit avant tout, au sein de sa famille : « L’estime de soi » passe par les mots employés, les attitudes que les adultes portent à l’enfant durant la période de son enfance.

De ce fait, je pense que les paroles, les actes et les gestes peuvent avoir des conséquences sur la construction identitaire de l’enfant, par la suite, en tant qu’adulte.
En effet, il me semble que l’enfant est « éponge » des émotions qu’on lui transmet, celles qu’il peut observer. Ce dernier peut retransmettre ces émotions à son tour car il apprend de ce qu’il voit, de ce qu’on lui dit.
De ce fait, énormément de choses ce jouent pour l’adulte en devenir à cette étape de vie.

En conclusion, il est très important, je pense : « d’aimer, écouter, soutenir, encourager, valoriser : ACCOMPAGNER l’enfant dans ses apprentissages, ses expériences (et de ne pas faire à sa place ;-))… tout au long de sa vie et particulièrement durant les 1 ères années. Soyons les plus bienveillant possible, présent physiquement et psychiquement pour l’enfant, AFIN DE FAVORISER AU MIEUX, LES BASES DE SA CONSTRUCTION IDENTITAIRE…

PS: Ces valeurs me portent et elles ont été un point de départ pour élaborer mon mémoire de formation d’EJE 😉 …un sujet qui me touche particulièrement…

 

Publicités

7 réflexions sur “Accompagner l’estime de soi

  1. Je suis absolument d’accord avec le principe de l’éducation positive, en essayant au mieux de valoriser l’enfant et de l’accompagner doucement dans l’autonomie. Toujours avec bienveillance et patience.
    Je confirme…de vraies petites éponges à émotion! 😊

    Aimé par 1 personne

  2. notre passé fait ce que nous sommes aujourd’hui – je pense que chaque parent fait ce qu’il croit bon et aussi ce qu’il peut mais quand on voit tous les adultes « cabossés » on se dit qu’il y a eu une faille dans le système… j’ai été élevée au milieu des cris et de la colère et il m’est parfois difficile de gérer mes émotions, surtout la colère… je m’en rend surtout compte depuis que je suis Maman – je remercie mon loulou, qui sans le vouloir, me fait prendre conscience de qui je suis au fond de moi, fait ressurgir la petite fille cabossée et aide à faire grandir l’adulte en reconstruction – oui les enfants sont des éponges !!!! on veut tjr faire mieux que l’education et les exemples qu’on a reçus alors meme si c’est maladroit on avance à petits pas pour etre plus fort – personne n’est parfait, il ne faut pas culpabiliser à chaque faux pas il faut surtout s’en rendre compte pour éviter les prochains

    Aimé par 1 personne

  3. En ce moment, je fais une formation avec l’institut petite enfance et je rédige de nouveau un mémoire et mon mémoire traite de l’estime et la confiance en soi en lien avec le portage en collectivite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s