Témoignage : Le monde du travail et ses difficultés

Le monde du travail… Un sujet sur lequel j’ai envie de me pencher aujourd’hui; notamment sur la face pas tellement rose du métier d’éduc de jeunes enfants en structure dite « classique »…

C’est quelque chose que j’ai pu observer à différentes reprises durant mes stages de formation en crèche : des professionnelles « malmenées », « incomprises », « usées »… Certains sentiments que j’ai pu ressentir moi aussi, à un moment donné en tant que professionnelle et d’on j’ai vraiment envie de parler…

HTB1cjatGXXXXXbCXpXXq6xXFXXX9

Je me suis beaucoup remise en question vis-à-vis de mon positionnement, de mon rôle en tant que professionnelle EJE terrain puis EJE/adjointe…  L’empathie, la souffrance des autres : des collègues, des familles qu’on accueillent, de l’enfance car ce n’est pas tout rose l’enfance 😉 c’est-à-dire LES EPONGES que nous sommes, nous demande de faire un énorme travail de distanciation par rapport à tout ce que l’on reçoit, mais bien sur autant de positif que de négatif.

Je pense à la souffrance du « non dit » aussi, c’est-à-dire, de tout ce qui crée la tension dans une équipe, des critiques dites derrière, donc la souffrance de l’hypocrisie des uns et des autres… et aussi la souffrance du poids institutionnel…

Sans oublier les difficultés rencontrés dans un milieu très féminin : la jalousie, les bla bla, la compétition…

Je crois que ce qui à été douloureux pour moi, c’est de réaliser que le social, c’est comme partout, tu t’attends à travailler avec des personnes à l’écoute, qui savent se remettre en question, qui ont des jugements (comme tous le monde) mais qui savent voir derrière la personne, qui cherche à connaitre l’autre, et bien non, c’est assez représentatif d’une grande partie de la société : Il y a du beau et du moins beau 😉 Et heureusement que l’authenticité des enfants réchauffent notre cœur au quotidien…

Pour conclure cet article, rassurez-vous, malgré tout ça, je reste passionnée par mon métier, par ce milieu de « l’enfance » qui me plait tant. Et je compte m’enrichir encore et encore… J’aime orienter, soutenir  les familles, accompagner les enfants…  J’aime continuer à apprendre dans ce domaine si enrichissant humainement.

Cependant… Je m’interroge pour l’avenir :

Vais-je continuer à travailler en crèche ? En poste de terrain, d’adjointe ou prendre un poste de directrice ? Être responsable pédagogique en micro-crèche ? Ou bien changer de type de structure pour un RAM, une crèche familiale ? Ou encore évoluer dans l’animation, en tant que directrice de centre de loisirs ? (Le diplôme d’EJE le permet ;-)) Peut-être même que je pourrais faire une formation supplémentaire et complémentaire à ma formation initiale ^^ tout en restant dans le domaine de l’enfance, social, psychologie ? Et pourquoi pas assistante maternelle ? Ouvrir ou travailler dans une MAM (Maison d’assistantes maternelles) ? … Ou même être formatrice pour les AM ou CAP petite enfance ?  Tellement de projets sont possible…

Bien des questions quand à mon avenir professionnel 😉 … Le futur reste incertain et réserve bien des surprises… l’important, je pense, c’est de rester fidèle à sois même, ses principes, ses valeurs dans la vie : rester authentique ^^ et poursuivre le chemin de ses rêves et ambitions…

Bonne route à vous et surtout : SOYEZ HEUREUX !!!

Et vous, quelle vision avez-vous du MONDE DU TRAVAIL ? J’attends vos expériences et témoignages…

Illusion/désillusion : Comment réagir face à certains comportements ? à vos clavier !  

 

 

 

Publicités

Expériences professionnelles

  •  08/2016 – 08/2017 : Educatrice de jeunes enfants, relais de direction en multi-accueil, Mairie de Villier-sur-orge

EJE terrain, responsable des deux sections de la structure (une section bébé et une section moyen/grand) enfants âgés de 3 mois à 4 ans. Je pouvais être amenée à avoir un rôle de relais de direction quand la directrice était absente car elle travaillait sur la structure à mi-temps.

  • 01/2015 – 08/2016 : Directrice adjointe en mini-crèche, Mairie de Savigny-sur-orge

Seule EJE de la structure, accueil de 20 enfants âgés de 1 à 4 ans avec une section de moyen et une section de grand. J’étais amenée à être sur le terrain et j’étais également l’adjointe de direction (50% Gestion du personnel et administratif).

  • 08/2013 – 12/2014 : Educatrice de jeunes enfants, Crèche d’entreprise LPCR : Les petits chaperons rouges

EJE terrain de la section bébé/moyen, avec 15 enfants âgés de 3 mois à 1 an. Dans l’autre section moyen/grand, 20 enfants âgés de 1 an à 4 ans avec une seconde EJE. Nous avons pu travailler ensemble sur le projet pédagogique de la structure.

10849816_10205247429254970_6614700068376437731_n

Formations

  • 2013 : DIPLÔME D’ETAT D’EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

Obtention du diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants au centre de formation saint honoré, Paris (Promo 2010-2013) Stages de formation essentiellement en structure classique : multi-accueil, crèche collective, crèche familiale, halte garderie,…

  • 2008 : BAFA

Obtention du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur avec option « petite enfance ». J’ai travaillé en tant qu’animatrice périscolaire (maternelle/primaire) et également en tant qu’atsem en école maternelle.

Savez-vous ce qu’est un EJE ?

Quelle est mon métier ? => Qu’est ce qu’un EJE ?

image_531807112331232368061.jpg

L’éducateur de jeunes enfants est un spécialiste de la petite enfance (enfants de la naissance à 7 ans).

Il a plusieurs missions, tout d’abord un RÔLE ÉDUCATIF. En effet, l’EJE doit proposer des activités adaptées selon l’âge des enfants et contribuer a leur développement dans leur milieu familial, culturel et social. Il accompagne les enfants dans son évolution, dans les grandes étapes de sa croissance (éveil au monde,langage,propreté,…) en stimulant leur potentialités intellectuelles, affectives et artistiques, tout en tenant compte de leurs besoins spécifiques et individuels.

Ensuite, il a un RÔLE DE PRÉVENTION puisqu’il doit pouvoir repérer de façon précoce les différents troubles ou dysfonctionnements chez les enfants dont il a la responsabilité. Lorsqu’il discerne un problème chez un enfant, il doit immédiatement prendre en charge l’enfant de façon spécifique, soit au sein de la structure, soit en orientant les parents vers des professionnels ou en avertissant directement les services compétents pour protéger l’enfant et répondre au mieux à ses besoins face aux difficultés qui surviennent.

Mais aussi, l’EJE à un RÔLE DE COORDINATEUR D’EQUIPE « manager » auprès de ses collaborateurs. En effet, il doit mener un travail constructif avec son équipe en développant un travail d’équipe complémentaire et riche permettant de valoriser les compétences de chacun. Ce travail permet aussi d’ajuster et de remettre en cause les pratiques et le positionnement professionnel au sein de la structure et auprès des enfants.

L’EJE est garant du projet pédagogique élaboré et du respect de l’enfant dans son individualité.

De plus, si l’éducateur est responsable de structure, il a également un RÔLE ADMINISTRATIF. Il doit attribuer une grosse partie de son travail aux tâches administratives, parfois même au détriment de sa présence auprès des enfants.

Il doit aussi effectuer un TRAVAIL EN RÉSEAU avec différents partenaires et institutions extérieurs (associations, PMI, services sociaux, RAM,…). Son travail s’inscrit dans une dimension sociale.

Et sa dernière fonction est son RÔLE AUPRÈS DES FAMILLES. L’éducateur doit mettre en place une relation de coéducation, de complémentarité avec les parents tout en veillant à ne pas prendre leur place. Pour cela, de nombreux outils sont mis à disposition pour favoriser les échanges avec les parents (par exemple, un classeur répertoriant les journées de l’enfant). Il doit être attentif aux désirs et demandes des parents pour assurer de façon positive la continuité du projet éducatif durant le séjour de l’enfant au sein de la structure. 

Mon parcours

 

HTB1dfKxGXXXXXaEXXXXq6xXFXXXC

Après l’obtention de mon bac L option Arts plastiques, j’ai pris le chemin de la faculté, en Sociologie puis j’ai fais une préparation aux concours du secteur social. Ainsi j’ai pu réaliser « un stage de découverte » en crèche auprès d’une EJE, ce qui m’a conforté dans mon choix de devenir éducatrice de jeunes enfants !

En réalité, j’ai toujours su que je voulais travailler dans le secteur de la petite enfance, que la filière sociale m’intéressais également ainsi que le domaine de la psychologie. J’ai découvert le métier d’EJE via internet et en lisant différents sites, là j’ai pris conscience que…

C’est CE métier qui me correspond : C’est ce que je veux devenir.

Ayant fait du baby-sitting depuis l’âge de 16 ans, j’avais une légère expérience auprès des enfants, mon projet fut de passer mon BAFA dans la foulée (option petite enfance) puis j’ai travaillé dans l’animation et également en tant qu’ Atsem en école maternelle.

Tout en étant salariée, j’ai préparé, à la maison, le concours d’entrée dans un centre de formation pour devenir EJE…

Et merveille : j’ai réussi le concours d’entrée à Saint honoré en 2010 …
Après 3 années d’études, j’ai obtenu mon diplôme d’état en juillet 2013.
Le BoNhEuR … Fière d’être éducatrice de jeunes enfants !!!

Ce Blog est un moyen d’expression par rapport à mon métier, à mes passions…C’est un support de discussions, d’échanges, de partages… ^^ ouvert à tous.